Au coeur de Psyché

Selon moi, l’amitié homme femme est une illusion.

Je crois plutôt que les femmes sont faites pour être ensemble, que les hommes sont fait pour s’entendre. Et donc, que les hommes et les femmes sont fait pour procréer. Ni plus ni moins. Heureusement, la nature est bien faite. Si un homme ne bande pas, la procréation ne se ferai pas. Et sans séduction, pas d’attirance. Je crois que l’on n’est ni hétéro ni bi ni homo. On est ce que nos attirances veulent que l’on soit, peu importe le temps que cela prendra, ce sont nos attirances qui font tout! Et j’ai aussi envie de dire que l’homme et la femme sont des êtres tellement différents qu’ils ne sont pas compatibles.

Sauf peut être quand on est amoureux. On aime tous simplement les ressemblances et les opposés que l’autre nous renvoie. C’est la complémentarité entre deux êtres, tant le côté masculin que le côté féminin. Le plus beau, le plus fort, quand il y a une vrai fusion, c’est quand l’un et l’autre se connaissent bien eux même, donc en tant qu’ego, personnalité car on voit en l’autre notre partie manquante mais la plupart du temps, l’autre est amoureux parce qu’il met tout ses espoirs d’être aimé par “l’élu”.

Imaginez  un instant que l’on soit amoureux de sois même. Que restera t-il ? un bonheur infini à partager ! Il n’y aurai plus de notion de peur de l’abandon car on se suffirait à sois même…

Ben oui, je n’envisage pas du tout de me mettre avec qui que ce soit car j’ai le sentiment que ce serai trop facile de me reposer sur l’amour que je porte pour l’autre, étant atteinte du “syndrome abandonnique”, il est préférable je crois de me consacrer à moi et à moi seule.                                                                                                                                                     Je ne suis pas du tout prête à accueillir un homme dans ma vie car j’ai bien plus important à faire avant que cela n’arrive.

Mais je crois que ce n’est pas parce que je me suffirais à moi même que je réfute l’idée d’être en couple, mon Elu, celui qui partagera ma béatitude, ma paix intérieure, sera le gâteau sur la cerise, le bouquet final…  :)

Je fantasme sur le fait de ne plus avoir peur, plus jamais.

Et je rajoute. A mon sens il n’y pas d’amitié sans complicité, pas de sexe sans complicité … Est ce que la complicité peut porter à confusion ?

janvier 2nd, 2012 at 9:09

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 26 articles | blog Gratuit | Abus?